Loi de Finances 2019 : Rapport spécial sur la sécurité civile

ParSarah EL HAÏRY

Loi de Finances 2019 : Rapport spécial sur la sécurité civile

Le 26 octobre dernier, j’ai présenté en commission Finances mon rapport spécial sur les crédits accordés à la sécurité civile.

L’Etat joue un rôle secondaire dans le financement de la sécurité civile : sur une enveloppe totale de 5 milliards d’euros, ce sont 997 millions d’euros crédités par l’Etat, dont 459 millions d’euros d’engagement et 538 millions d’euros de crédits de paiement. Ces moyens serviront en majorité à financer les moyens nationaux de la sécurité civile, comme la flotte d’avions et d’hélicoptères basée à l’aéroport de Nîmes-Garons. C’est aussi des moyens humains comme les 1400 militaires de l’armée de Terre qui relèvent de l’autorité opérationnelle de la direction générale, mais également les équipes de déminage.

Le second rôle de l’Etat est celui de soutien au personnel de la sécurité civile. Ainsi, 80% des effectifs des sapeurs-pompiers sont des civils volontaires. Mais depuis peu, ces professionnels font face à des difficultés de recrutement. Ces difficultés s’expliquent tout d’abord par le droit européen, qui aujourd’hui souhaite requalifier les volontaires en travailleurs. Enfin,
les professions de la sécurité civile, sont confrontées à une hausse des agressions durant les interventions, ce qui leurs portent injustement préjudice. Le gouvernement doit apporter une réponse ferme à ces actions.

Pour plus de détails, retrouvez l’intégralité de mon rapport ici

 

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :