Tribune: Taxe européenne sur les géants du numérique : un nouveau souffle pour l’UE

ParSarah EL HAÏRY

Tribune: Taxe européenne sur les géants du numérique : un nouveau souffle pour l’UE

A l’initiative de Bénédicte Peyrol (LREM) et de Jean-Noël Barrot (Modem), de nombreux parlementaires issus de la majorité présidentielle signé une tribune encourageant les Etats membres de l’Union Européenne à se prononcer en faveur d’une taxation uniforme des géants du numérique comme Google, Apple, Facebook et Amazon au niveau européen.

La taxe sur les services numériques consisterait à une imposition équivalent à 3% des ventes des géants du numérique dont le chiffre d’affaire mondial dépasserait les 750 millions d’euros. L’absence d’harmonisation fiscale entre les pays de l’Union Européenne profite à ces entreprises non-européennes qui s’établissent dans les Etats où la politique fiscale leur profite au mieux. Cette situation est injuste vis-à-vis des citoyens européens qui ne se sentent pas protégés comme il devraient l’être. De plus, le refus de l’uniformisation de cette taxe mettrait à mal la souveraineté de l’Union Européenne, la seule à même de garantir la souveraineté des Etats membres.

Retrouvez l’intégralité de la tribune dans le quotidien français La Croix et les journaux allemands Welt et Sueddeutsche.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :