Centres d’appel : 25 députés veulent déclarer l’état d’urgence anti-délocalisations

ParSarah EL HAÏRY

Centres d’appel : 25 députés veulent déclarer l’état d’urgence anti-délocalisations

Retrouvez ci-dessous une tribune à l’initiative de mon collègue Ludovic Mendes alertant sur la délocalisation des centres d’appels . Les besoins des consommateurs évoluant, les plages horaires de l’assistance téléphonique doivent pouvoir s’adapter et évoluer vers une ligne ouverte 24/24h. Cependant, la réglementation de notre pays ne permet pas une telle amplitude horaire à l’exception de dérogations préfectorales. La concurrence des pays limitrophes et la mauvaise presse de ce métier ne font que ternir l’image de ce secteur qui pourtant occupe près de 1% de la population française active.

Retrouvez la tribune dans son intégralité ainsi que la liste des signataires sur le site www.en-contact.com

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :