Plan d’action gouvernemental : nos campagnes, territoire d’avenir

ParSarah EL HAÏRY

Plan d’action gouvernemental : nos campagnes, territoire d’avenir

Le 26 juillet dernier, un rapport nommé « Ruralité des territoires, une ambition à partager » a été remis à Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Après 3 mois de consultation et 180 personnes auditionnées, 200 propositions en sont ressorties afin de développer les territoires ruraux et améliorer le quotidien des habitants.

Au final, 173 propositions ont été retenues, répondant à 4 objectifs : les campagnes comme moteur de l’écologie, le dynamisme économique des territoires, l’aménagement des territoires ruraux et améliorer la sécurité des campagnes.

Nos campagnes, moteurs de la transition écologique

Les campagnes disposant de ressources naturelles, le Gouvernement souhaite en profiter accélérer la transition écologique. Ainsi, le plan prévoit la mise en place d’une mission pour mieux prendre en compte le capital naturel de nos campagnes et mieux le valoriser. Un renforcement des outils de lutte contre l’artificialisation des terres est prévu. La priorité sera de favoriser la réhabilitation d’anciens bâtiments pour mieux contrôler les activités commerciales. Enfin, une concertation sera lancée pour préserver le foncier agricole et promouvoir l’agro-écologie et les circuits-courts.

Attractivité des territoires ruraux

Si les campagnes se peuplent de nouveau, les commerces et activités sont peu présentes en campagne. Un plan de revitalisation similaire au programme « actions coeur de ville » sera lancée, doublé de la création de nouvelles licences IV dans les petites villes ainsi qu’un mécanisme de préemption pour les petites communes qui voit leur dernier commerce fermer ses portes. Par ailleurs, les communes pourront voter des exonérations de fiscalité locale (taxe foncière ou cotisations foncières des entreprises par exemple) et qui sera compensé par l’État à hauteur de 33%.

Vivre ensemble dans nos campagnes

Maintenir la qualité de vie dans nos campagnes passent par le maintien des services de proximité. En matière de santé, le Gouvernement poursuit le développement des maisons de santé sur tout le territoire. Ainsi depuis 2017, ce sont plus de 37% de maison en plus qui ont ouvert. Proposer une offre de soin complète à l’ensemble des Français est un objectif du Gouvernement. Pour cela, entre 500 et 600 hôpitaux sont prévus . En 2020, 300 maisons « France services » seront en service. Elles ont comme objectif d’être le lien unique entre les citoyens et les services de l’administration française. Le rapport prévoit également le déploiement de « la boussole des jeunes » qui facilite l’accès aux dispositifs tel que le permis à 1 euro ou toute initiative locale en leur faveur.

Garantir une meilleure sécurité

Les problèmes de tranquillité publique ne concerne pas seulement les grandes villes. LA difficulté principale pour les autorités en territoire rural est d’être assez réactif en cas d’intervention, mais aussi plus proche de la population. Ainsi, les gendarmeries pourront être amenées à collaborer avec les maisons France Services. Enfin, les publics les plus vulnérables seront la priorité des forces de l’ordre et les dispositifs d’appui interdépartementaux seront généralisés pour faciliter les démarches administratives et judiciaires.

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :