La lettre de la députée – Semaine du 2 décembre 2019

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 2 décembre 2019

Madame, Monsieur,

Le mouvement social du 5 décembre contre les retraites est le témoignage d’une profonde inquiétude des Français face aux changements qui s’annoncent. Plusieurs points restent encore en suspens et devront être rapidement éclairés, mais je suis persuadée que ces réponses seront apportées par un dialogue riche et intense avec les partenaires sociaux.

Cependant il est indispensable de réviser notre système qui est à bout de souffle. Nous devons tendre vers un système plus égalitaire et cela passe tout d’abord par la suppression des 42 régimes spéciaux. Mais plus d’égalité ne veut pas dire la fin de la prise en compte des particularités des parcours professionnels. Des aménagements et correctifs seront fournis, notamment pour les fonctionnaires: le ministre Jean-Michel Blanquer a d’ores et déjà assuré que les pensions des enseignants retraités ne seront pas réduites et que les salaires augmenteront. La pénibilité sera aussi prise en compte: il est important de reconnaitre son impact sur la vie quotidienne et qu’elle soit compensée au moment de la retraite. Enfin, cette réforme vise à corriger les inégalités entre les hommes et les femmes. Actuellement ces dernières ont en moyenne une pension inférieure à 42% par rapport aux hommes. Cette situation doit cesser et c’est ce que propose la réforme en prenant en compte dans le calcul de la retraite le premier enfant qui se traduira par une compensation à hauteur de 5%.

Sarah El Haïry, députée de Loire-Atlantique

L’actualité en circonscription – Sainte-Barbe aux Touches

Chaque premier samedi du mois de décembre, le CIS des Touches fête la Sainte-Barbe. Cette année, cette célébration avait un air plus festif que les années précédentes. Ayant des difficultés à recruter des sapeurs-pompiers volontaires, le centre était toujours à la limite de la fermeture. Afin d’éviter d’arriver à cette finalité, les équipes du CIS se sont fortement mobilisées. Après interpellation de la mairie et des élus, ils ont investi les évènements locaux pour se faire connaître et recruter des volontaires. Cette mobilisation a payé puisqu’au total, 21 personnes se sont portées volontaires pour grossir les rangs et 8 personnes intégrerons le CIS dès le 1er janvier 2020. Grâce notamment à une mesure de la mairie, qui accueillera les enfants des volontaires dans les garderies ou les cantines scolaires, les parents pourront remplir leurs missions de façon sereine. Merci à eux pour leur engagement!

L’actualité au Palais BourbonAdoption de la loi « Engagement et proximité »

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture la loi « Engagement et proximité » visant à renforcer les pouvoirs des élus locaux. D’après un sondage, 1 maire sur 2 ne souhaite pas se représenter en 2020. Ce renoncement est dû à plusieurs choses: un manque de moyens matériels, une restriction trop contraignante de leurs actions et d’une protection juridique trop faible durant leurs mandats.

Cette loi a pour objectif de remédier à ces manquements et de montrer notre reconnaissance envers les élus préférés des Français. Ainsi, la protection juridique des maires a été renforcée. Leurs pouvoirs de police ont également été élargis: des amendes pourront être distribuées lorsqu’une infraction de type dépôt illégal d’encombrant sera constatée. Face aux intercommunalités, le maire pourra récupérer la compétence de la gestion de l’eau s’il a montré sa capacité à prendre en charge cette tâche. Enfin, l’accès aux instances municipales aux femmes sera amplifié: le seuil pour les scrutins de liste paritaire sera à 500 habitants, car l’égalité ne s’arrête pas aux portes de nos plus petites communes et que les femmes ont toutes leur place dans les conseils municipaux.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :