La lettre de la députée – Semaine du 27 janvier 2020

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 27 janvier 2020

Le rejet par l’Assemblée nationale de la proposition de loi de mon collègue Guy Bricout portant sur l’allongement du congé de deuil pour le décès d’un enfant mineur de 5 à 12 jours provoqué émotions et incompréhensions.

La perte d’un enfant est une situation douloureuse et le temps est le seul allié pouvant aider à y faire face. Donner une douzaine de jours à ces parents me semblent être un minimum que la solidarité nationale puisse faire. Cette proposition de loi aurait dû être voté à l’unanimité et amendée au besoin pour résoudre des questions techniques, ce vote aurait dû être guidé uniquement par une démarche d’humanité et l’argument économique n’a aucunement sans place dans le débat d’autant plus que cela concerne 4000 familles par an.

Cependant, il est important de corriger ce vote et je salue l’engagement du Gouvernement à rectifier le tir lors du prochain examen de ce texte au Sénat.

Pour ma part, j’estime que la perte d’un enfant est toujours dramatique, qu’il soit mineur ou majeur. C’est pour cela que je suis favorable à l’extension de ce congé de deuil lorsque des enfants majeurs décèdent.

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

L’actualité en circonscription – Rencontre avec les CM2 de l’école Robert Doisneau à La Chapelle-sur-Erdre

Lundi dernier, je me suis rendue à la Chapelle-sur-Erdre, à l’école Robert Doisneau pour y rencontrer les élèves de CM2 dans le cadre de leur participation au Parlement des enfants. Organisé tous les ans par l’Assemblée Nationale, ce concours réuni 1154 classes, soit 2 classes par circonscription sur tous le territoire. Tout comme les députés, les élèves selectionnés doivent déposer une proposition de loi sur un thème particulier qui cette année porte sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Je suis ravie de constater que ce sujet à passionné les élèves chapelains au vu des riches échanges que nous avons eus lors de cette matinée.

L’égalité entre les filles et les garçons est un sujet actuel, mais qui pourtant peine à s’ancrer dans nos habitudes. Lutter contre les a priori et les inégalités entre les sexes est une problématique qui doit se travailler dès le plus jeune âge, afin que cela devienne une évidence pour tous.

L’actualité au Palais Bourbon – Niche UDI, Agir – Conservation du Patrimoine

Les députés UDI AGIR ont souhaité mettre à l’honneur dans leur niche parlementaire le patrimoine au travers de deux propositions de loi. L’une portant sur la modernisation des statuts de la Fondation du Patrimoine, l’autre portant sur la définition et la défense du patrimoine sensoriel des zones rurales françaises. La première tend à réorganiser le conseil d’administration et à étendre le label attribué par la Fondation « au patrimoine non protégés et aux sites », aux immeubles non protégés et au titre des monuments historiques dans les villes de moins de 20 000 habitants. Ainsi, c’est plus de notre patrimoine qui sera valorisé.

La seconde proposition de loi vise à protéger des actions judiciaires pour « troubles anormaux du voisinage », les bruits et senteurs de la campagne. Par cette dénomination, il s’agit d’asseoir l’existence dans nos campagnes de bruits et odeurs comme le chant du coq, les cigales ou bien encore l’odeur du fumier. En outre, cette proposition de loi que je soutiens vise à défendre un mode de vie et d’avertir que les bruits des animaux de fermes n’est pas une nuisance, mais participe aux charmes de nos campagnes.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :