La lettre de la députée – Semaine du 3 février 2020

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 3 février 2020

Madame, Monsieur,

Un déferlement récent de haine s’est abattu sur Mila, adolescente de 16 ans suite à des critiques qu’elle a tenus sur la religion musulmane. Il est impératif de rappeler que le délit de blasphème n’existe pas en France.

Critiquer les religions est une liberté garantie en France. Cette liberté puise ses racines dans notre histoire : de l’affaire du chevalier de La Barre à la loi de 1881, en passant par la diffusion des caricatures du prophète Mahomet par le journal satirique Charlie Hebdo, cette liberté est le fruit d’une longue lutte.

Les menaces de mort proférées à l’encontre de l’adolescente sont intolérables. Cette affaire est le reflet des dérives que peuvent engendrer les réseaux sociaux et sur la méconnaissance de notre socle commun de droits et de libertés que la République et ses dirigeants ont le devoir de défendre et de promouvoir.

Sous couvert d’anonymat, les internautes se sentent libres de proférer toutes sortes d’insultes d’une extrême violence ; or ces faits sont des délits. Nul ne peut être inquiété pour sa foi et pour ses opinions. Vous pouvez compter sur moi pour défendre ce droit et pour combattre ceux qui voudraient rabaisser les lois de la République en imposant leurs croyances.

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

L’actualité en circonscription – Rencontre avec les CM2 de l’école de la Sablonnaie

Vendredi, je suis allée à la rencontre de jeunes citoyens, à l’école de la Sablonnaie à Nort-sur-Erdre. C’est toujours avec plaisir que je me déplace dans les écoles pour échanger avec ceux qui seront les acteurs citoyens de la démocratie de demain.

J’ai été surprise du fort intérêt que les élèves nortais ont porté à la démocratie et au rôle que jouent les élus de la République, en particulier celui des députés et des enjeux qui se tiennent à l’Assemblée Nationale. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur l’un des enjeux majeurs de notre société, l’environnement et le changement climatique. Échanger sur ce thème avec eux m’a permis de constater encore une fois que l’avenir de la Terre les préoccupait et qu’ils volontaires et force de proposition pour tenter d’enrayer ce phénomène. Les voir engager donne de l’espoir pour le futur de notre planète.

L’actualité au Palais Bourbon – Commission spéciale Réforme des retraites

Le secrétaire d’état chargé des retraites, Laurent Pietraszewski lors d’une audition par la commission spéciale sur la réforme des retraites

Une commission spéciale a été constituée pour examiner le projet de loi portant sur la réforme des retraites. Les 71 députés siégeant dans cette commission planchent depuis 1 semaine sur les 22 000 amendements qui ont été déposés, un record sous cette législature. Parmi ces 22 000 amendements, 19 000 ont été déposés par les députés de la France Insoumise. Cette démarche équivaut à faire obstruction au débat parlementaire, certain de ces amendements n’ayant été déposés que pour réécrire un titre de chapitre ou pour supprimer un par un chaque alinéa du texte. Je déplore profondément cette attitude qui ne rend pas honneur à notre mandat.

L’étude en commission se termine ce mardi soir. Si l’ensemble des amendements n’a pas été étudié d’ici là, c’est le texte initialement déposé par le gouvernement qui sera débattu dans l’hémicycle le 17 février prochain. Cette situation serait dommageable, car en plus d’avoir fait perdre du temps aux membres de la commission, la fonction première du député qui est de faire la loi dans l’intérêt de la Nation qui aura été reniée.

Paris Match – 06/02 : « Les grands patrons veulent pouvoir léguer d’avantage »

L’Opinion

06/02 : « Le gouvernement a-t-il mal vendu son joker « pouvoir d’achat »? »« 

06/02 : « Un jour, un impôt (9): taxe Google, redevance, taxe sur les chiens, niches, réserve héréditaire et Karl Marx« 

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :