Examen en séance publique du projet de loi portant réforme des retraites

ParSarah EL HAÏRY

Examen en séance publique du projet de loi portant réforme des retraites

La première semaine d’examen du projet de loi portant réforme des retraites vient de s’achever. En huit jours, seul le premier article du projet de loi sur les soixante-cinq qu’il contient vient d’être adopté. L’hémicycle a été le théâtre de l’usage abusif qu’il pouvait être fait des moyens mis à disposition des députés pour l’expression de la démocratie, notamment des amendements. Ces derniers permettent d’améliorer et d’enrichir les textes étudiés dans l’intérêt des Français.

Cependant, les députés du groupe France insoumise ont usé et abusé de ce moyen pour paralyser les débats. Auteurs de plus de 23 0000 amendements sans aucun intérêt, ils se complaisent dans ces enfantillages au lieu d’être force de propositions.

Pourtant, le rôle de l’opposition est majeu, puisqu’il reflète l’opinion d’une partie des Français qui se doit d’être entendu et défendu. Mais c’est aussi un rôle de contre-pouvoir qui se doit d’être constructif.

Du temps de parole leur est alloué afin qu’ils puissent s’exprimer, expliquer leur position pour convaincre les autres députés et tenter de faire évoluer les opinions. Mais la partie la plus à gauche de l’hémicycle ne semble pas vouloir élever les débats sur un sujet qui pourtant mérite qu’on s’y attèle avec le plus grand des sérieux.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :