La lettre de la députée – Semaine du 6 janvier 2020

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 6 janvier 2020

Madame, Monsieur,

En ce début d’année, je tenais à vous présenter mes meilleurs vœux pour 2020 et pour la nouvelle décennie qui commence. Je vous souhaite à vous et à vos proches, la santé et la réussite dans les projets que vous entreprendrez. Je tiens aussi à formuler un vœu d’unité pour notre Nation.

J’ai également une pensée particulière pour les forces armées qui en dehors de nos frontières se battent contre l’extrémisme et l’obscurantisme pour défendre nos valeurs. Je pense aussi à nos héros du quotidien comme les forces de l’ordre, la sécurité civile, les pompiers et les sauveteurs en mer qui ont choisi de dédier leurs vies à notre sécurité et cela parfois au péril des leurs.

L’année 2019 a été mouvementée, mais riche en actualité pour notre pays. Elle fut le théâtre d’un exercice inédit de démocratie avec l’organisation du Grand Débat. Lors des 3 mois de consultation, ce sont 15 réunions qui ont été organisées sur la circonscription avec plusieurs centaines de participants et tout autant de propositions qui ont fait progresser notre pays. Encore une fois, je tenais à vous remercier pour votre participation.

L’année qui s’achève est également synonyme de baisse du chômage qui se poursuit et l’augmentation des investissements étrangers dans notre pays, des signes positifs de l’amélioration de l’économie française. Je ne peux que souhaiter que cette dynamique se poursuive en 2020.

Vœux de la commune de Couffé

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

L’actualité en circonscription – Cérémonie d’accueil du nouveau sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis

Prise de fonction du nouveau sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis

Le nouveau sous-préfet de Châteaubriant, monsieur Pierre Chauleur, a été nommé le 12 décembre dernier. Mais c’est lors d’une cérémonie au monument aux morts à Châteaubriant qu’il a officiellement pris ses fonctions, la semaine dernière. Auparavant sous-préfet de l’arrondissement de Confolens en Charente, il souhaite travailler en étroite collaboration avec les élus et les acteurs du territoire sur les questions agricoles et l’économie locale, conscient d’évoluer sur une terre principalement rurale.

Pour rappel, les sous-préfets sont nommés par décret du Président de la République. Ils assistent les préfets de région dans leurs fonctions de représentation de l’État dans l’arrondissement dans lequel ils sont nommés. Ils assurent entre autres, la coordination des services de l’État, la sécurité du territoire et le respect de l’État de droit.

L’actualité au Palais Bourbon – Semaine de contrôle de l’action gouvernementale

Semaine de contrôle de l’action du Gouvernement

La première semaine de l’année 2020 a été consacrée au contrôle de l’action du Gouvernement. A cette occasion, les groupes parlementaires définissent des thématiques qui font l’objet de questions de contrôle posées aux ministres. L’objectif est d’évaluer les politiques publiques menées par l’exécutif, de souligner les avancées et de soulever les points qui peuvent être améliorés. Cette semaine, l’évaluation a porté sur huit thèmes différents, allant de la lutte contre la désertification médicale, aux politiques de l’emploi, en passant par la situation dans les EHPAD et le plan famille dans la loi de programmation militaire.

Ainsi, j’ai tenu à poser 3 questions portant sur le déploiement du télétravail, la lutte contre le chômage des seniors et la reconnaissance des associations soutenant la communauté de Défense.

ParSarah EL HAÏRY

Semaine de contrôle: 3 questions pour évaluer l’action du Gouvernement

L’année 2020 a démarré avec une semaine de contrôle de l’action du Gouvernement. Faisant partie des missions imputées aux députés, l’objectif est d’interroger les ministres sur les politiques menées et d’en évaluer leur efficacité.

Ainsi, j’ai souhaité poser 3 questions portant sur différentes thématiques : le plan famille dans la loi de programmation militaire, la lutte contre le chômage et la mise en œuvre des ordonnances « Travail ».

Reconnaissance de l’engagement associatif auprès de la communauté de Défense

Les associations soutenant la communauté de défense en promouvant la solidarité, la fraternité sou en apportant un soutien moral et matériel fournissent un travail formidable.

Ainsi j’ai souhaité en savoir plus sur le soutien qu’apporte le ministère des Armées à ces associations en interpellant Madame Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des armées :

Question de Contrôle portant sur le soutien au monde associatif de la communauté de Défense

Lutte contre le chômage des seniors

En France, le chômage des 55-64 ans est plus important que chez nos voisins européens. Cette situation préoccupante a été soulignée par la Cour des comptes cet été, dans un document publié en octobre.

C’est pourquoi j’ai souhaité interroger la ministre du Travail sur la stratégie envisagée pour lutter durablement contre cette problématique, notamment par le biais de la formation professionnelle :

Question de contrôle portant sur le chômage des seniors

Déploiement du télétravail

Le télétravail est inscrit dans le Code du travail depuis 2012, mais il ne bénéficie d’une définition et d’un cadre législatif que depuis les ordonnances Travail signées en 2017. Ces dernières ont également facilité sa mise en place afin de répondre aux mieux aux aspirations des travailleurs et de leurs aspirations nouvelles.

En 1 an, ce sont 700 000 salariés de plus qui ont bénéficié de cette nouvelle organisation du temps de travail. Je tenais à interroger la ministre du Travail sur l’accompagnement du Gouvernement dans le developpement du télétravail en France :

Question de contrôle portant sur le développement du télétravail
ParSarah EL HAÏRY

Mécénat d’entreprise : le combat pour la générosité jusqu’au bout

La seconde lecture du PLF 2020 a eu en début de semaine, l’occasion de revenir sur l’article 50 du texte portant sur la diminution de 60% à 40% le taux de réduction d’impôt pour les entreprises faisant des dons aux associations d’une valeur supérieure à 2 millions d’euros.

Opposée dès le début à cet article car estimant qu’il met en place une discrimination entre les différentes causes défendues par nos associations, je me suis battue jusqu’au bout contre cette mesure.

Parce que je crois en une société de l’engagement et en la générosité des Français , je continuerai le combat dans le futur.

Retrouvez ci-dessous en vidéo, mon intervention pour la défense du mécénat d’entreprise :

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 9 décembre 2019

Madame, Monsieur,

Le Premier ministre a présenté mercredi les grandes lignes de la réforme des retraites. Une réforme de notre système est impérative si nous voulons plus de justice et plus d’égalité entre les Français. Elle se coordonne autour de 3 principes: universalité, équité et responsabilité.

Un système plus universel ou 1 point est égal à 1 euro cotisé pour tous. La valeur de ce point sera définie par les partenaires sociaux en accord avec le Parlement. Ce dernier ne pourra pas être revu à la baisse et il sera progressivement indexé sur les salaires et non sur l’inflation. Cette mesure sur le point sera accompagnée de la suppression des 42 régimes spéciaux de retraite.

Un système plus équitable envers les femmes et les plus fragiles. Les grossesses seront compensées à 100% et cela dès le premier enfant à hauteur de 5%. Une majoration supplémentaire de 2% interviendra à partir du 3e enfant. Une retraite minimum à 1000 euros pour une carrière complète au SMIC a été annoncée et pour les carrières hachées, des points seront alloués pour compenser. Par ailleurs, les revenus à hauteur de 120 000 euros annuels verront leurs cotisations solidaires augmenter et elles seront fléchées pour financer toutes les retraites.

Enfin, ce nouveau système amène à plus de responsabilités de la part de l’État. La pénibilité sera prise en compte et se traduira par un départ en retraite anticipée. Les fins de carrières pourront être aménagées, notamment celles des aides-soignants, qui pourront bénéficier par exemple, d’un temps partiel.

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

L’actualité au Palais BourbonLoi anti-gaspillage pour l’économie circulaire

Notre planète souffre de nos modes de consommation et de productions actuels. Pour les générations futures, nous nous devons d’agir dès aujourd’hui. La semaine dernière, l’Assemblée nationale a voté l’adoption de la loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire » avec comme objectif d’entrer dans l’ère du « zéro déchet ». Elle contient des mesures fortes pour agir à notre échelle. Ainsi, la France devient le premier pays à mettre fin à la destruction des invendus non alimentaires, comme les produits d’hygiène ou le textile. Chaque année, ce sont plus de 630 millions d’euros de marchandises qui sont détruits. Cette disposition applicable dès 2021 permettra de stopper ce gâchis au profit des associations qui redistribueront ces produits. Autres mesures phares, la fin de l’obsolescence programmée logicielle ainsi que la création d’un indice de réparabilité qui permettra aux consommateurs de faire des choix plus éclairés au moment de leurs achats. Enfin, l’achat de médicaments à l’unité sera possible en fonction des traitements.

Ces mesures permettront de responsabiliser les industriels sur leurs modes de production tout en informant aux mieux les consommateurs.

L’actualité en circonscription – Erdre & Gesvres : 1ère communauté de communes sur l’emploi

La communauté de communes Erdre et Gesvres est un bassin de vie dynamique. En effet, le territoire, dont font partie une dizaine de communes de la circonscription, est attractif particulièrement au niveau de l’emploi.La communauté de communes se classe n°1 au niveau des Pays de la Loire et 35e des Établissements Publics de Coopération intercommunale (EPCI). Ce classement est le fruit d’une politique économique tournée vers l’emploi avec un service d’accompagnement des entreprises très actif. Un travail de coopération entre Erdre et Gesvres et les communes permet de recentrer les commerces vers les centres-bourgs et de rediriger les professionnels vers les besoins effectifs des communes. L’ensemble de ces mesures permettent de maintenir un taux de chômage à 2.1% dans ce secteur.

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 2 décembre 2019

Madame, Monsieur,

Le mouvement social du 5 décembre contre les retraites est le témoignage d’une profonde inquiétude des Français face aux changements qui s’annoncent. Plusieurs points restent encore en suspens et devront être rapidement éclairés, mais je suis persuadée que ces réponses seront apportées par un dialogue riche et intense avec les partenaires sociaux.

Cependant il est indispensable de réviser notre système qui est à bout de souffle. Nous devons tendre vers un système plus égalitaire et cela passe tout d’abord par la suppression des 42 régimes spéciaux. Mais plus d’égalité ne veut pas dire la fin de la prise en compte des particularités des parcours professionnels. Des aménagements et correctifs seront fournis, notamment pour les fonctionnaires: le ministre Jean-Michel Blanquer a d’ores et déjà assuré que les pensions des enseignants retraités ne seront pas réduites et que les salaires augmenteront. La pénibilité sera aussi prise en compte: il est important de reconnaitre son impact sur la vie quotidienne et qu’elle soit compensée au moment de la retraite. Enfin, cette réforme vise à corriger les inégalités entre les hommes et les femmes. Actuellement ces dernières ont en moyenne une pension inférieure à 42% par rapport aux hommes. Cette situation doit cesser et c’est ce que propose la réforme en prenant en compte dans le calcul de la retraite le premier enfant qui se traduira par une compensation à hauteur de 5%.

Sarah El Haïry, députée de Loire-Atlantique

L’actualité en circonscription – Sainte-Barbe aux Touches

Chaque premier samedi du mois de décembre, le CIS des Touches fête la Sainte-Barbe. Cette année, cette célébration avait un air plus festif que les années précédentes. Ayant des difficultés à recruter des sapeurs-pompiers volontaires, le centre était toujours à la limite de la fermeture. Afin d’éviter d’arriver à cette finalité, les équipes du CIS se sont fortement mobilisées. Après interpellation de la mairie et des élus, ils ont investi les évènements locaux pour se faire connaître et recruter des volontaires. Cette mobilisation a payé puisqu’au total, 21 personnes se sont portées volontaires pour grossir les rangs et 8 personnes intégrerons le CIS dès le 1er janvier 2020. Grâce notamment à une mesure de la mairie, qui accueillera les enfants des volontaires dans les garderies ou les cantines scolaires, les parents pourront remplir leurs missions de façon sereine. Merci à eux pour leur engagement!

L’actualité au Palais BourbonAdoption de la loi « Engagement et proximité »

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture la loi « Engagement et proximité » visant à renforcer les pouvoirs des élus locaux. D’après un sondage, 1 maire sur 2 ne souhaite pas se représenter en 2020. Ce renoncement est dû à plusieurs choses: un manque de moyens matériels, une restriction trop contraignante de leurs actions et d’une protection juridique trop faible durant leurs mandats.

Cette loi a pour objectif de remédier à ces manquements et de montrer notre reconnaissance envers les élus préférés des Français. Ainsi, la protection juridique des maires a été renforcée. Leurs pouvoirs de police ont également été élargis: des amendes pourront être distribuées lorsqu’une infraction de type dépôt illégal d’encombrant sera constatée. Face aux intercommunalités, le maire pourra récupérer la compétence de la gestion de l’eau s’il a montré sa capacité à prendre en charge cette tâche. Enfin, l’accès aux instances municipales aux femmes sera amplifié: le seuil pour les scrutins de liste paritaire sera à 500 habitants, car l’égalité ne s’arrête pas aux portes de nos plus petites communes et que les femmes ont toutes leur place dans les conseils municipaux.

ParSarah EL HAÏRY

Giving Tuesday : une journée en faveur de la générosité

Ce 3 décembre 2019 est organisée en France la seconde édition du « Giving Tuesday ». Ce mouvement mondial est apparu en 2012 aux États-Unis, en réaction au « Black Friday » et au « Cyber Monday », deux journées incitant à la consommation. Crée par Henry Timms, directeur du centre culturel et communautaire 92Y à New York, l’objectif est de générer une impulsion mondiale encourageant la générosité, l’engagement et la solidarité sous toutes ses formes.

En l’espace de huit années, ce mouvement s’est diffusé à une centaine de pays. En 2018, il gagne la France grâce à un collectif mené par Yaël Aferiat et Fred Fournier et regroupant différents acteurs de l’intérêt général, déterminés à se mobiliser pour la philanthropie et les associations.

Ainsi tout au long de cette journée sont organisés plus de 300 évènements pour libérer la générosité et faire connaître au grand public les différents types de dons et actions innovantes pour un monde plus engagé. Des collectes, formations, des journées d’entreprises solidaires, des cafés solidaires ou des campagnes de crowdfunding sont proposés partout sur le territoire. Des actions en faveur de la protection de l’environnement, autour du handicap ou encore de l’éducation sont également prévues.

La solidarité est un état d’esprit accessible à tous, elle peut se pratiquer à tous les âges, en famille, entre amis ou au travail; une action peut être mise en place à chaque instant. C’est pourquoi cette année, le gouvernement s’associe au mouvement #GivingTuesday par le biais du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal. Ce dernier incite les écoles à rejoindre le mouvement et sensibiliser les plus jeunes à la générosité. 

Cette journée se veut être la vitrine d’une société qui  s’engage, au niveau mondial et qui promeut une nouvelle vision pour notre société, une société engagée, solidaire et généreuse. Vous aussi, rejoignez le mouvement !

Plus d’informations sur le site français du Giving Tuesday .

ParSarah EL HAÏRY

Rapport : proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations

Retrouvez ci-dessous mon rapport en seconde lecture de ma proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations :

r2432

ParSarah EL HAÏRY

Tribune – Nouvelle Université : une opportunité historique. Les acteurs nantais se mobilisent!

Le projet NExT (Nantes Excellence Trajectory) a comme objectif de créer un écosystème de recherche et de formation innovant en partenariat avec des acteurs locaux et internationaux. Les recherches s’articulent autour de 2 grandes thématiques ; l’industrie et la santé du futur. Sur cette dernière, 330 chercheurs sont réunis et partagent leurs savoirs pour améliorer notre santé.

Fort de sont label I-site obtenu en 2017 et distinguant les universités de dimension internationale, il a pour ambition a terme d’accélerer la dynamique Nantaise en affirmant une trajectoire innovante en recherche, formation des étudiants et en transfert technologique pour créer une nouvelle université en 2020, placée sous le signe de l’excellence internationale.

Aujourd’hui, ce beau projet est menacé par le conseil administratif de Centrale Nantes qui tarde à confirmer son engagement malgré les garanties apportées par les porteurs du projet . C’est pourquoi une centaine d’acteurs locaux issus des mondes socio-économique , culturel et politique s’unissent pour défendre cette entreprise dans une tribune.

Retrouvez ci-dessous la tribune dans son ensemble :

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter