Coronavirus : Mise à jour des mesures en faveur des entreprises

ParSarah EL HAÏRY

Coronavirus : Mise à jour des mesures en faveur des entreprises

Régulièrement, le Gouvernement met à jour les mesures exceptionnelles prises dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Retrouvez ci-dessous les mesures en faveur des entreprises en date du 24 mars 2020 :

brochure_fiches_pratiques_sur_les_mesures_de_soutien

ParSarah EL HAÏRY

Coronavirus : les mesures en faveur des entreprises

Vous possédez une entreprise et vous vous interrogez sur son avenir pendant cette période particulière du Coronavirus ? Retrouvez ci-dessous une fiche mémo sur les mesures d’aide mises en place par le Gouvernement :

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Spéciale Coronavirus

Le virus apparu il y a 4 mois en Chine continue sa propagation sur tous les continents, y compris en Europe, y compris en France. Pour protéger les plus vulnérables d’entre nous, nos ainés et ceux à la santé plus fragile, le Président de la République a annoncé la fermeture de toutes les crèches, écoles, collèges, lycées et universités de France. Plus tard dans la semaine, ce sont tous les bars, restaurant et lieux non indispensables qui ont été fermés à leur tour. Désormais, les déplacements sont limités aux rendez-vous médicaux et pour faire des courses.  Ces décisions ont été mûrement réfléchis en concertation avec les professionnels de santé, car nous avons confiance dans la science et en ceux qui savent. Elles ont pour objectif d’enrayer la propagation du covid-19 le plus rapidement possible et de protéger tous les citoyens.

Respecter ces mesures, c’est s’engager dans un grand mouvement de solidarité nationale. Respecter les restrictions de déplacement, c’est jouer collectif. Faire preuve d’une grande discipline individuelle, c’est faire Nation. Nous avons besoin de la participation de tous pour faire front.

Enfin, j’ai une pensée particulière pour le personnel soignant, qui depuis plusieurs semaine est mobilisé pour soigner ceux qui sont atteint. Ils se mobilisent et cela parfois, au détriment de leur temps personnel. Ils ont a coeur notre santé, nous leur en serons jamais assez reconnaissant.

Sarah El Haïry – Députée de Loire Atlantique

Capture d’écran de l’allocution du Président de la République le 12 mars 2020
ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 2 mars 2020

Madame, Monsieur,

Dimanche, nous avons célébré la journée internationale des droits de la Femme. Mais, agir en faveur des femmes uniquement ce jour est clairement insuffisant. Ce combat doit se mener au quotidien et devenir une évidence pour tous.

Suite à son élection comme Président de la République, Emmanuel Macron a fait de l’égalité entre les Femmes et les Hommes la grande cause de son quinquennat.

Sous le contrôle de Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, l’ensemble du Gouvernement s’est attelé à faire changer les mentalités dans tous les domaines.

Parmi les mesures phares, on retrouve celles menées en collaboration avec Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, deux avancées majeures ont été actées : la prévention du harcèlement sexiste et sexuel au travail et surtout, l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. Sur le principe du « Name and Shame », les entreprises ont l’obligation de publier les écarts de salaire pratiqué dans leur structure et sont sujettes à sanctions en cas de non-respect de l’égalité.

Les mesures du Gouvernement sont fortes et engagées. Mais les habitudes ne changeront pas si un mouvement collectif ne se met pas en place et en tant que députée, je m’engage à œuvrer pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

Infographie des actions réalisés en faveur de l’égalité Femme – Homme
capture d’écran : grande-cause-quinquennat.gouv.fr

L’actualité en circonscriptionVisite des Chantiers SEE Merré à Nort-sur-Erdre

Vendredi , je me suis rendue aux chantiers navals SEE Merré à Nort-sur-Erdre. Récemment, cette entreprise a obtenu une très belle commande de la marine nationale, reconnaissance de la qualité des bateaux construits sur le site nortais. Seul chantier spécialisé dans le dragage et ses différentes variantes, ils réalisent des bateaux en acier et aluminium de 12 à 80 mètres, tout en contrôlant l’ensemble des processus de fabrication: de l’architecture au service après-vente en passant par la construction et l’armement. Fort de ce savoir-faire depuis près de 100 ans et accompagné par une équipe compétente et motivée, les commandes se multiplient, devenant ainsi l’un des leaders de la construction navale.

Les acteurs de la circonscription savent exploiter les richesses qu’offre notre territoire et elles sont multiples. C’est une fierté de posséder de telles compétences et qu’elles soient reconnues au niveau national.

L’actualité au Palais BourbonCommission d’enquête relative à la lutte contre les fraudes aux prestations sociales

La semaine dernière, la commission d’enquête relative à la lutte contre les fraudes aux prestations sociales s’est réunie dans le cadre de l’audition de Monsieur Charles Prats, magistrat au tribunal de Grande Instance de Paris, mais surtout ancien magistrat au sein de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude.

À cette occasion, nous avons réalisé qu’il était difficile de constater ce genre de fraudes. Ces dernières représenteraient une perte de plusieurs millions d’euros sans pour autant avoir une idée réellement précise de cette somme. Il devient impératif de poser rapidement et clairement les chiffres afin de se rendre compte de la hauteur du préjudice. Par ailleurs j’ai tenu à demander quels sont les moyens qui pourraient être adoptés contre cette fraude : un système de biométrie semble être la solution la plus rapide à mettre en place. Un système centralisant toutes les données des assurés en prenant exemple sur nos amis belges pourrait être également une idée intéressante.

L’Opinion

05/03 : « LREM : Portrait d’un jeune parti en feu« 

ParSarah EL HAÏRY

Commission d’enquête relative à la lutte contre les fraudes aux prestations sociales

La semaine dernière, la commission d’enquête relative à la lutte contre les fraudes aux prestations sociales s’est réunie dans le cadre de l’audition de Monsieur Charles Prats, magistrat au tribunal de Grande Instance de Paris, mais surtout ancien magistrat au sein de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude.

À cette occasion, nous avons réalisé qu’il était difficile de constater ce genre de fraudes. Ces dernières représenteraient une perte de plusieurs millions d’euros sans pour autant avoir une idée réellement précise de cette somme. Il devient impératif de poser rapidement et clairement les chiffres afin de se rendre compte de la hauteur du préjudice. Par ailleurs j’ai tenu à demander quels sont les moyens qui pourraient être adoptés contre cette fraude : un système de biométrie semble être la solution la plus rapide à mettre en place. Un système centralisant toutes les données des assurés en prenant exemple sur nos amis belges pourrait être également une idée intéressante.

Retrouvez ci-dessous en vidéo ma question au Monsieur Prats sur les moyens possibles pour lutter contre la fraude aux prestations sociales :

ParSarah EL HAÏRY

Visite des Chantiers SEE Merré à Nort-sur-Erdre

Vendredi, je me suis rendue aux chantiers navals SEE Merré à Nort-sur-Erdre. Récemment, cette entreprise a obtenu une très belle commande de la marine nationale, reconnaissance de la qualité des bateaux construits sur le site nortais. Seul chantier spécialisé dans le dragage et ses différentes variantes, ils réalisent des bateaux en acier et aluminium de 12 à 80 mètres, tout en contrôlant l’ensemble des processus de fabrication: de l’architecture au service après-vente en passant par la construction et l’armement. Fort de ce savoir-faire depuis près de 100 ans et accompagné par une équipe compétente et motivée, les commandes se multiplient, devenant ainsi l’un des leaders de la construction navale.

Les acteurs de la circonscription savent exploiter les richesses qu’offre notre territoire et elles sont multiples. C’est une fierté de posséder de telles compétences et qu’elles soient reconnues au niveau national.

En décembre dernier, les chantiers Merré ont remporté le marché de la Direction Générale de l’Armement (DGA) consistant à étudier, construire et mettre en service 8 Vedettes de Soutien à la Plongée (VSP) pour les plongeurs démineurs de Toulon, Brest et Cherbourg, ainsi que l’école de plongée de Saint Mandrier. La construction de la première vedette a commencé et elle sera livré l’année prochaine aux plongeurs de Toulon qui l’a testeront durant 3 mois.

Ces vedettes seront construites en aluminium et pourront atteindre la vitesses de 13 noeuds. Un moteur électrique leur permettra une navigation prolongée et discrète à de très faibles vitesses.

ParSarah EL HAÏRY

La lettre de la députée – Semaine du 24 février 2020

Madame, Monsieur,

Le Premier ministre a annoncé samedi engager la responsabilité du Gouvernement sur le projet de loi portant réforme des retraites, en ayant recours à l’article 49-3 de la Constitution.

Pour un député, il n’est jamais plaisant de voir le pouvoir exécutif recourir au 49-3. Mais l’Assemblée nationale, lieu symbolique d’expression et de débat connaissait depuis deux semaines une situation ubuesque.  Au nom de l’expression du peuple,  une minorité de députés a usé de son droit d’amendement jusqu’à paralyser le dialogue. Il a fallu, par exemple, 9 heures de débat pour adopter le titre du projet de loi.  Après 118 heures d’examen dans l’hémicycle, seulement 8 articles sur les 65 avaient été adoptés. Le recours à l’article 49-3 était inévitable pour mettre fin à cette impasse et préserver notre Démocratie.

Toutefois, je me félicite que le texte sur lequel le Gouvernement engage sa responsabilité ne soit pas le texte proposé dans notre hémicycle, mais celui enrichi des propositions issues des discussions avec les partenaires sociaux et les amendements portés par les députés. Ces ajouts portent sur la prévention de la pénibilité dans les branches professionnelles et le développement de la retraite progressive.  Des avancées portent également l’idée de plus de justice sociale en faveur des femmes, avec la consolidation des pensions de réversion et en faveur des personnes handicapées avec une retraite progressive à partir de 55 ans.

Sarah El Haïry – Députée de Loire-Atlantique

Exemple d’un amendement non-constructif déposé par LFI


L’actualité en circonscriptionSalon international de l’Agriculture : La circonscription mise à l’honneur

Tout au long de la semaine dernière s’est déroulé le salon international de l’Agriculture. Plus grande ferme de France, elle recueille en un lieu l’ensemble des richesses du monde agricole français. À cette occasion, le salon a abrité le concours général agricole qui sélectionne et prime le meilleur de la génétique animale et des produits de notre terroir. Cette année encore, la circonscription a été mise à l’honneur. En effet, plusieurs prix ont été remis aux éleveurs et exploitants de notre territoire: Daisy du Douet, vache prim’holstein d’une exploitation de La Chapelle-sur-Erdre, la brasserie du Bouffay, domiciliée à Carquefou, médaille d’argent pour sa bière à dominantes houblonnée, la Ferme Fruitière de la Hautière de La Chapelle-sur-Erdre, médaille d’Or et de Bronze pour ces jus de pommes et enfin les moutons vendéens de l’exploitation de Ligné, multirécompensé pour sa viande et la laine de ses bêtes.

L’actualité au Palais BourbonMission d’information sur les différentes missions confiées par l’administration de l’État à des prestataires extérieurs

Une mission d’information a été créée à l’Assemblée nationale portant sur « l’outsourcing ». Cette pratique consiste pour les acteurs publics de déléguer à des prestataires privés, des missions dont ils avaient la charge. Dans les années 90, poussées par une logique de performance des politiques publiques, les relations entre privé et public se multiplient, se concrétisant par la loi sur les partenariats public-privé de 2004. L’objectif de cette externalisation est de réduire les coûts pour les acteurs publics tout en offrant une prestation de meilleure qualité et plus performante.

Les membres de cette mission dont je fais partie  se pencheront donc sur les différents types de services externalisés que sont les marchés publics de travaux et de services, les contrats de concessions et les marchés de partenariat. Nous devrons également évaluer l’efficacité de ces différentes externalisations ainsi que les éventuelles conséquences que cela pourrait avoir sur l’organisation de l’administration.

Passages Médias

Alternatives économiques

« Prime de pouvoir d’achat pour les salariés des associations d’intérêt général : une circulaire rectifie la loi ! La mesquinerie de Bercy désavouée »

ParSarah EL HAÏRY

Mission d’information sur les différentes missions confiées par l’administration de l’État à des prestataires extérieurs

Une mission d’information a été créée à l’Assemblée nationale portant sur « l’outsourcing ». Cette pratique consiste pour les acteurs publics de déléguer à des prestataires privés, des missions dont ils avaient la charge. Dans les années 90, poussées par une logique de performance des politiques publiques, les relations entre privé et public se multiplient, se concrétisant par la loi sur les partenariats public-privé de 2004.

L’objectif de cette externalisation est de réduire les coûts pour les acteurs publics tout en offrant une prestation de meilleure qualité et plus performante. Les membres de cette mission dont je fais partie se pencheront donc sur les différents types de services externalisés que sont les marchés publics de travaux et de services, les contrats de concessions et les marchés de partenariat. Nous devrons également évaluer l’efficacité de ces différentes externalisations ainsi que les éventuelles conséquences que cela pourrait avoir sur l’organisation de l’administration.

Il est important de rappeler toutefois que si l’externalisation à tendance à se généraliser, il est impossible que l’Etat transfère ses domaines régaliens. Ces derniers sont de la compétence de l’Etat et ne peuvent pas être délégué d’une quelconque manière. Les droits régaliens sont la justice, la police et la diplomatie. Cette exception à été confirmée par les juges du Conseil d’État et ceux du Conseil Constitutionnel.

ParSarah EL HAÏRY

Salon International de l’Agriculture : La circonscription mise à l’honneur

Daisy du Douet, vache prim’holstein primé au concours général Agricole de l’exploitation GAEC du Douet de la Chapelle-sur-Erdre

Tout au long de la semaine dernière s’est déroulé le salon international de l’Agriculture. Plus grande ferme de France, elle recueille en un lieu l’ensemble des richesses du monde agricole français. À cette occasion, le salon a abrité le concours général agricole qui sélectionne et prime le meilleur de la génétique animale et des produits de notre terroir.

Cette année encore, la circonscription a été mise à l’honneur. En effet, plusieurs prix ont été remis aux éleveurs et exploitants de notre territoire: Daisy du Douet, vache prim’holstein d’une exploitation de La Chapelle-sur-Erdre, la brasserie du Bouffay, domiciliée à Carquefou, médaille d’argent pour sa bière à dominantes houblonnée, la Ferme Fruitière de la Hautière de La Chapelle-sur-Erdre, médaille d’Or et de Bronze pour ces jus de pommes et enfin les moutons vendéens de l’exploitation de Ligné, multirécompensé pour sa viande et la laine de ses bêtes.

Je tiens à féliciter les lauréats pour leurs prix et pour participer au rayonnement de notre terroir. Je les remercie pour leur engagement en faveur du respect des animaux, des matières premières et pour leur attention envers la qualité de leurs produits.

Ce souci de bien faire passionne et fascine toujours les Français qui sont attachés à la qualité des produits qu’ils consomment. Cette attention attire les plus jeunes d’entre nous sont de plus sen plus nombreux à vouloir s’engager dans la branche agricole et je ne peux qu’encourager cet engouement.

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter