Le “localisme” : une solution pour l’après-confinement

ParSarah EL HAÏRY

Le “localisme” : une solution pour l’après-confinement

En cette période de confinement, il fait bon de réfléchir aux mesures et actions qui pourront être mise en place après la crise pour aider nos entreprises. Depuis quelques semaines, nos habitudes ont changé et nous consommons plus local. Cela permet à nos entreprises de mieux se faire connaître sur leur territoire. L’objectif est de faire perdurer ces bonnes habitudes au-delà du confinement pour favoriser nos productions locales et faire connaître les savoir-faire du territoire.

L’une des solutions que l’on pourrait envisager est le localisme. Le localisme est un mode de vie qui prône la consommation de produits locaux, mais pas seulement l’alimentaire. Privilégier le “made in France” et nos petites entreprises pour relancer notre économique serait un acte patriotique, républicain facile à mettre en place et bon pour l’environnement.

En tant que députée, je me dois d’agir avec les outils à ma disposition pour encourager ce changement d’habitude. Ainsi, je travaille sur une réforme du code des marchés publics pour instaurer une clause locale et sociale dans les marchés publics. Cette clause permettra à nos TPE et PME de rivaliser avec les plus grosses entreprises et mettre en lumière leurs compétences.

Retrouvez ci-après en vidéo mon entretien sur le localisme :

Retrouvez également l’entretien écrit en cliquant ici

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :