Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’Etat français

ParSarah EL HAÏRY

Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’Etat français

Le 16 juillet est la date qui a été choisie pour célébrer la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’État français. Elle correspond aux 16 et 17 juillet 1942 dates au cours desquelles 13 000 personnes de confession juive ont été arrêtées dans Paris et sa région. 8 000 d’entre elles ont été regroupées au Vel d’Hiv dans des conditions d’hygiènes déplorables avant d’être déportées dans les camps d’extermination. Ces évènements marquent un tournant extrême dans la politique anti-juive menée par le régime de Vichy. En effet, c’est la première fois que des rafles d’une telle importance sont menées par les autorités de l’époque, visant indifféremment les hommes comme les femmes, les enfants comme les personnes âgées.

Cette opération a été commanditée par le IIIè Reich et organisée par l’Etat Français en mobilisant 9000 fonctionnaires, dont 4000 policiers engageant ainsi l’administration et la police dans cette entreprise.

Cet épisode a traumatisé les Français qui ont désapprouvé ces actions, très souvent accompagnées de scènes terribles où les enfants étaient arrachés de force à leurs parents.

Il y a 25 ans, au cours d’une cérémonie en hommage à ces victimes, le président Jacques Chirac a reconnu “les heures sombres” de notre histoire, assumant pour la première fois, publiquement, le rôle de la France dans cette période particulière de notre passé.

Mais ce jour permet également de rendre hommage aux “Justes” et aux résistants qui de toutes leurs forces, parfois au péril de leur vie, se sont opposés à cette politique, au nom de l’égalité. Inspirons-nous de ces Français, ces résistants qui se sont unis contre l’infâme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :