Pack rebond : l’industrie comme solution pour notre avenir

ParSarah EL HAÏRY

Pack rebond : l’industrie comme solution pour notre avenir

L’industrie est très présente sur notre territoire, particulièrement en dehors des grandes agglomérations. Elles sont source d’innovation et d’emploi. La crise sanitaire a soulevé des faiblesses dans l’économie française. Conformément au cap fixé par le Président de la République le 14 juillet dernier, notre pays doit retrouver sa souveraineté et cela passera par un investissement massif dans la réindustrialisation de notre pays.

Conscient que l’industrie sera l’un des moteurs de la relance, le Gouvernement a présenté le 20 juillet le “pack rebond”. Plusieurs mesures y sont exposées pour reconstruire l’économie en partenariat avec les territoires avec des objectifs précis.

Attirer de nouveaux investissements et relocaliser

  • 66 nouveaux sites “clés en main” : Complétant les 12 autres sites annoncés en janvier lors du sommet “Choose France!”, ils ont comme objectif de simplifier la vie des entreprises françaises et étrangères souhaitant ouvrir une usine en France. Ils ont la particularité d’être implantés dans un écosystème riche, offrant l’accès à une multitude de sous-traitants, de fournisseur et de service ainsi que d’une main d’œuvre importante pouvant être formée.
  • Une aide en ingénierie de relocalisation industrielle : Relocaliser est important pour garantir une chaîne d’approvisionnement sûre et redonner une dynamique économique dans les territoires. La banque des Territoires conduira des études pour définir l’état de dépendance de ces filières et les relocaliser en fonction du territoire. Un plan de financement sera également proposé aux régions pour les accompagner dans cette réindustrialisation. Les intercommunalités bénéficieront aussi d’un soutien dans leur stratégie de relocalisation.

Accélérer les transitions industrielles et écologiques

Création de sites pilotes pour accélérer les transitions industrielles et écologiques : Un investissement massif est prévu dans l’immobilier afin de faciliter l’installation des entreprises. Celles-ci pourront anticiper leur aménagement et alléger leurs investissements.

Préserver les savoir-faire et développer les compétences

  • Accueil de 1000 volontaires territoriaux en entreprise (VTE) : Crée en novembre 2018; ce dispositif permettra l’insertion de jeunes diplômés dans les PME industrielles en offrant des missions avec des responsabilités. Une subvention de l’État de 4000 euros sera versée aux entreprises à chaque jeune embauché en VTE, ainsi que la somme de 1200 euros pour son installation.
  • Ouverture de nouvelles formations industrielles: Le programme “coeur des territoires” porté par la CNAM vise la création d’une centaine de lieux de formation à destination des jeunes, des salariés et des chômeurs.
  • Création de nouvelles écoles de production dans les territoires : La fédération nationale des écoles de production (FNEP) compte ouvrir ces écoles à l’ensemble des jeunes de plus de 15 ans pour les former dans un objectif d’excellence en mêlant pratique intense et théorie. Pour arriver à cet objectif, la FNEP en partenariat avec la banque des territoires investira 2 millions d’euros sur 5 ans.
  • Construction de passerelles entre les secteurs de l’industrie : Ces passerelles développeront les relations entre les entreprises issues des 9 secteurs de l’industrie et mettent en cohérence les plans d’action avec les acteurs de l’emploi.

Accélérer les projets des collectivités et des industriels

  • Accompagnement de 300 PME de l’industrie : Lors d’un programme s’étendant de 12 à 24 mois, 20 à 60 entreprises seront accompagnées pour accélérer leur croissance et leur performance autour de 3 offres : Conseils, mise en relation et formation.
  • Un financement de l’appui en ingénierie : Pour accélérer les projets des collectivités, des études seront financées par l’ANCT et la Banque des territoires. 50 projets pourront bénéficier d’une prise en charge à 100% par l’ANCT de leur projet d’ingénierie et 50 autres par la Banque des Territoires via un cofinancement.

À propos de l’auteur

Sarah EL HAÏRY administrator

S. El Haïry sur le site de l'ANContactWebTVFacebookTwitter
%d blogueurs aiment cette page :